Présentation de l'association

Publié le par Association EPSL

               Présentation générale

       Agrément DDJS: 37530/2007

L’association Education et Patrimoine en Sud-Lochois est basée au Grand-Pressigny, dans le sud du département d’Indre-et-Loire. Différents facteurs ont conduit à la création de cette association :

-         un environnement culturel riche par la présence de nombreux sites préhistoriques dont certains de grand renom.

-         La présence du musée départemental de préhistoire du Grand-Pressigny

-         Un lieu d’accueil, le collège

-         La présence d’un centre d’hébergement géré par la commune

-         La volonté conjointe de l’Inspection Académique et du Conseil Général de créer une structure

-         La volonté de quelques personnes de permettre au plus grand nombre de découvrir et de s’approprier ce patrimoine exceptionnel, et d’apporter ainsi leur contribution au développement culturel local

 

Depuis mars 1990, l’association accueille sur plusieurs jours un certain nombre de classes, dites « classes du Patrimoine ».

L’association est hébergée dans l’enceinte du collège, ce qui facilite les conditions d ‘accueil des groupes (restauration, salles de travail). Les élèves sont hébergés dans le centre d’hébergement contigu à l’établissement. Nos animations se déroulent à proximité du site, dans les douves du château ou dans un espace boisé et clos attenant. Le musée est lui aussi très rapidement accessible à pied.




 Les missions de l’association

L ‘association a pour but de favoriser toute intervention, activité de formation ou rencontre à caractères pédagogique et culturel concernant le patrimoine du Sud-Lochois. Elle cherche donc d’une part à développer une présence culturelle importante auprès de la population scolaire et non scolaire du Sud-Lochois et à participer ainsi au développement  local de ce territoire, d’autre part à maintenir et renforcer la structure d’accueil de classes du Patrimoine pour les établissements de la région.

Les objectifs d’une classe du Patrimoine sont multiples :

-         Mettre les élèves en relation avec des professionnels ou des spécialistes de l’archéologie. Pendant les activités, les élèves vivent une stimulation émotionnelle et une immersion dans l’activité culturelle et scientifique qui revitalisent le désir d’apprendre et nourrissent de fait les activités scolaires et culturelles.

-         Se situer par rapport aux activités humaines du passé.

-         Prendre possession de la notion de patrimoine et pouvoir devenir, à sa mesure, acteur dans la réalisation de la mise en valeur de ce patrimoine.

Quels intérêts pédagogiques ?

Forts d’une expérience de 15 ans, nous pouvons avancer que vivre le patrimoine à l’école est une expérience stimulante pour de nombreux enfants. Pour ceux en difficulté, c’est souvent l’occasion de donner du sens à leurs apprentissages. Rencontrer des professionnels, des gens passionnés, vivre des activités culturelles et de recherches sur des sites, au musée, sont des moments privilégiés. Ces situations entraînent l’élève à observer, à appréhender l’environnement culturel, à avoir une démarche critique, à utiliser des savoirs scolaires, à prendre conscience de l’utilité des apprentissages fondamentaux, à devenir curieux pour avoir envie de connaître et de rechercher.



Nous proposons aux classes d’aller à la rencontre de l’Homme Préhistorique par l’initiation à la fouille archéologique. C’est une école de méthode, de rigueur et d’honnêteté scientifique. Un autre moyen pour aller vers cette rencontre, c’est de refaire les gestes de ces gens, une démarche pour atteindre la réalité du passé. L’élève se situe dans un problème simple de réalisation en utilisant des matériaux naturels, en fonctionnant par hypothèses. Le geste précis, la reconnaissance d’un savoir-faire prennent ici toute leur signification.



Pratiquer ces activités qui font appel aux qualités conceptuelles de l’enfant, à celles liées à son imaginaire, à sa sensibilité et à son intelligence pratique favorise l’appréhension puis l’appropriation de cet héritage commun. En fouillant, en réfléchissant sur la manière d’écrire la vie des hommes de la préhistoire, les élèves rencontrent l’importance des archives du sol et sont sensibilisés au respect et à la conservation de ces archives.


Au cours d’un séjour, l’enfant est continuellement sollicité par la nécessité d’utiliser des compétences scolaires : mesurer, faire des relevés, tracer, lire….Il va se poser des questions, émettre des hypothèses, opérer des mises en relation dans le but d’analyser et comprendre une activité humaine. Il s’est entraîné vers la construction d’un raisonnement, tout en prenant conscience de sa propre culture.


 


Publié dans L'association

Commenter cet article